Historique

Le Groupe de Recherche sur la voie Injectable et les Technologies Associées (GRITA) est une unité de recherche sous la tutelle de l'Université de Lille 2. Il se fédère par le regroupement des laboratoires de biopharmacie, de pharmacologie et de chimie analytique de la Faculté de Pharmacie, d'une équipe de chimie thérapeutique de l'Institut de Chimie Pharmaceutique Albert Lespagnol (ICPAL) et de membres issus des services d'anesthésie-réanimation et des maladies du sang du Centre Hospitalier Régional  Universitaire de LilleLa thématique de recherche de l'équipe vise à élargir les connaissances des médicaments et des technologies dévolues à l'administration parentérale des médicaments.

Les premiers travaux transversaux portant sur cette thématique ont débuté en 2010 et sont issus d'une collaboration étroite entre les laboratoires de Biopharmacie, de Pharmacologie et de Chimie Analytique appartenant alors au Groupe de Recherche Interdisciplinaire Innovation et Optimisation Thérapeutique (EA 4481). Parallèlement, le laboratoire de Chimie Analytique et une équipe de synthèse organique de l'ICPAL  travaillent conjointement à l'élaboration de molécules à visée anticancéreuse.

En 2015, certains membres des services d'anesthésie-réanimation et des maladies du sang du CHRU de Lille vont rejoindre ce consortium afin d' élargir les domaines de compétences de l'équipe pour créer le GRITA. L'équipe de recherche est dirigée par Pascal Odou et regroupe environ 40 personnes dont 22 enseignants-chercheurs.